Connect with us

Voyage

S’essayer au kayak de mer avec sa famille en Basse-Californie

Published

on

kayak au mexique

La Basse-Californie désigne une ville du Mexique. Il s’agit d’une étendue terrestre particulièrement intéressante sur le plan environnemental. L’Homme n’a que très peu dégradé la nature qui y resplendit. Y effectuer une escapade avec les enfants est l’occasion de leur montrer sa prodigieuse beauté. Le kayak y reste une activité très prisée, qui s’ouvre pour tous les niveaux.

Conseils pour réussir une sortie en kayak avec ses enfants

Il est vrai que le kayak se pratique par des personnes de tout âge. Mais quand il faut impliquer des enfants, la sécurité passe avant tout. Ainsi, l’équipement doit être complet et fonctionnel. La taille de l’embarcation doit permettre à tous les passagers de se sentir à l’aise. Tous portent obligatoirement un gilet de sauvetage. Celui d’aide à la flottabilité ne convient que pour les enfants de plus de 30 kg. Ces équipements restent obligatoires même si petits et grands maîtrisent l’art de la nage. Au moins l’un des adultes présents se munira d’un téléphone pour appeler du secours au cas où cela s’avère nécessaire. Cet appareil sera contenu dans une poche étanche.

Tous les aventuriers seront vêtus et équipés de manière à être protégés du soleil. Les manches longues, les pantalons ainsi que les lunettes et les chapeaux sont fortement recommandés. La crème solaire aussi reste nécessaire.

Quelques petites choses à voir lors d’une promenade en kayak en famille

Les alentours de la mer de Cortès offrent un spectacle saisissant. Vos enfants apprécieront sans doute la vue de la forêt de cactus depuis l’océan. Au milieu de la promenade, vous pouvez vous lancer pour une plongée. Sinon, vous pouvez rejoindre la berge pour s’essayer au snorkeling avec les petits. Cette activité vous est fortement conseillée, car les eaux de la Basse-Californie regorgent de vie marine. Il y a tellement d’espèces que l’endroit a été surnommé « aquarium du monde ».

Un séjour avec prestige voyages mexique vous emmènera sûrement vers les plus beaux spots de plongée. Les forêts de mangrove aussi rassemblent beaucoup de poissons et d’autres animaux marins. S’en approcher en kayak évite de faire du bruit et de les effrayer. Les enfants adoreront également admirer les lions de mer à Los Islotes. Entre deux découvertes, vous pourrez vous prélasser sur les plages de sable blanc.

Lisez cet article pour découvrir les sports d’eau.

Exemple de circuit court à suivre pour une escapade en kayak réussie

Certaines familles optent pour des organisateurs de voyage. Ce choix reste le meilleur pour ceux qui ne connaissent pas encore le Mexique. La seule contrainte est le manque de liberté, car les visiteurs doivent se conformer à l’emploi du temps établi. Ceux qui préfèrent faire eux-mêmes leur circuit sont tenu de s’informer sur sa logique et sa faisabilité. Dans cet article, il est recommandé de partir de La Paz. La raison est qu’il s’y trouve un large choix de canoë et d’hébergements. Ces deux éléments demeurent essentiels pour une sortie réussie en famille.

Ainsi, vous y resterez au moins deux jours. C’est le temps nécessaire pour se reposer du voyage et préparer la prochaine étape. De là, il est impératif d’emmener les enfants dans la réserve naturelle de Isla Espiritu Santo. La baignade avec les otaries et éventuellement les requins-baleines leur forgeront des souvenirs pour toute la vie.

Découvrez cette activité sportive, le cyclisme, en cliquant-ici.

Continue Reading

Voyage

Partir au Chili en famille : quel mois choisir ?

Published

on

By

attirer l'attention des visiteurs

Situé entre l’océan Pacifique et la cordillère des Andes, le Chili est une terre pleine de contraste. À cause des changements climatiques extrêmes, les températures varient autant que le relief et l’altitude. Par conséquent, si vous voulez partir en vacances dans cette belle destination, il faudra choisir la bonne période.

Celle-ci dépend essentiellement des endroits que vous comptez visiter. Ainsi, entre stations de montagne, fjords grandioses et plaines désertiques, découvrez quel est le meilleur mois pour voyager au Chili.

Le Chili et son climat contrasté

Le Chili est un pays tellement immense que ses conditions climatiques varient d’une région à l’autre. De ce fait, la bonne période pour organiser un circuit Chili dépend de votre itinéraire. Un organisateur de voyages, spécialisé dans la destination, pourra vous conseiller pour personnaliser votre itinéraire.

Afin de choisir le mois idéal pour partir vers cette destination, il convient de la diviser en 4 zones distinctes. Chacune d’elles possède un climat unique :

  • La région centrale s’étend de La Serena jusqu’à Pichilemu, en passant par Santiago. Elle présente un climat méditerranéen.
  • La région d’Altiplano s’étale de Copiapo à l’extrême nord, en passant par le désert d’Atacama. Elle bénéficie d’un climat de type désertique.
  • La région du sud inclut l’Araucanie, la région des lacs et Chiloé. Un climat tempéré et pluvieux y règne.
  • L’Île de Pâques se perd au milieu du Pacifique. Bénéficiant d’un climat subtropical, elle constitue un des incontournables à découvrir en famille au Chili.

Éviter la saison des pluies pour explorer le centre du Chili

Santiago constitue un bon point de départ avant de poursuivre votre voyage vers le nord ou le sud du Chili. La ville profite d’un climat méditerranéen (étés chauds, hivers pluvieux, mais doux). Il est conseillé de la visiter de mars à mai et de septembre à novembre. En choisissant ces périodes pour explorer la capitale chilienne en famille, vous éviterez la saison des pluies. Vous profiterez également d’un climat agréable.

Visiter le nord du Chili toute l’année

Comme vu précédemment, le nord du Chili présente un climat plutôt aride, mais tempéré. En d’autres termes, il fait beau toute l’année, à l’exception de l’hiver bolivien (hiver altiplanique). Celui-ci s’étend de janvier à mars.

Durant cette période, San Pedro de Atacama et ses environs connaissent des épisodes intenses de pluie, de grêle, et même de neige. Il vaut donc mieux organiser votre voyage en famille au nord du pays entre avril et décembre. Ce, afin de ne pas subir les nombreuses précipitations.

Explorer le sud du Chili de décembre à mars

Comme le sud du pays connaît un climat tempéré, mais assez pluvieux, il convient de l’explorer pendant l’été chilien. C’est-à-dire de décembre à mars. De cette façon, vous bénéficierez d’un climat beaucoup plus ensoleillé.

C’est la période la plus indiquée pour visiter la Patagonie, et explorer le parc national Torres Del Paine, même si la température y dépasse rarement les 11°C. Avec son climat froid et pluvieux, glaciers et volcans enneigés s’y multiplient.

Si vous voulez passer les vacances de Noël au soleil, le Chili est la destination idéale. Néanmoins, sachez que cette période représente la haute saison. Par conséquent, les prix tendent à flamber. De plus, les plages sont pleines, notamment entre les fêtes de fin d’année et début février.

Les périodes à éviter pour un voyage réussi au Chili

Outre la saison des pluies et l’hiver altiplanique, il existe d’autres périodes peu propices pour partir en famille au Chili :

  • Pendant l’hiver austral, un climat polaire s’installe à l’extrême sud du pays, en particulier en Patagonie. En cette saison, les routes sont impraticables à cause de la neige. En outre, la plupart des établissements touristiques ferment leurs portes.
  • Les grandes vacances scolaires se déroulent entre janvier et février. Ce sont les mois de forte affluence pour le tourisme local. Ce qui représente la saison haute au niveau tarifaire…

Cet article vous a aidé à découvrir le mois le plus propice pour partir au Chili en famille. Il n’existe pas de période particulièrement indiquée puisque celle-ci dépend de la région que vous comptez visiter.

Continue Reading

Voyage

Islande : un spot de choix à découvrir pour les amateurs d’aventure

Published

on

By

Une croisière en Islande est le meilleur moyen

Surnommée l’île de Feu et de Glace, l’Islande séduit les amoureux de la nature et les adeptes d’activités en plein air. Volcans, champs de lave, glaciers, fjords, plages noires et bien d’autres merveilles naturelles se succèdent sur cette île de l’Atlantique Nord. Avec sa diversité de paysages et ses vastes étendues, l’Islande représente un sport par excellence pour les vacanciers en quête d’aventures et de découvertes.

 

Explorer la nature sauvage

 

Une des activités appréciées en Islande est sans aucun doute l’observation de la biodiversité locale. Ce pays est un véritable havre de paix pour de nombreux animaux. Les eaux islandaises constituent notamment un habitat naturel pour plusieurs espèces comme les baleines, les pingouins et les phoques.

 

Quant aux falaises des côtes, elles sont des hauts lieux d’observation de macareux, de fulmars ou de guillemots. Les ornithologues de tous les horizons y viennent généralement entre juin et mi-août pour étudier et photographier ces oiseaux marins.

 

Une croisière en Islande est le meilleur moyen pour apprécier pleinement la diversité de la faune de l’île. Par exemple, vous pouvez partir en croisière depuis Húsavík. Ce pittoresque village de pêcheurs se trouve au Nord du pays. Il est surnommé la « capitale de l’observation des baleines », un surnom largement mérité. Depuis ce site, à bord d’un bateau de croisière, vous pouvez voguer dans la baie de Skjálfandi.

Celle-ci foisonne de baleines à bosse, de baleines de Minke, d’orques et d’autres cétacés géants.

 

Traquer les aurores boréales

 

Photographier une aurore boréale, c’est le rêve de tous les touristes de passage en Islande. Peu d’endroits au monde se prêtent à l’observation de ces phénomènes naturels. Mais dans cet État insulaire d’Europe du Nord, les aurores boréales sont choses courantes. Le meilleur moment pour les apprécier est bien évidemment en soirée. En revanche, il faut bien choisir la saison.

 

La période à laquelle les aurores boréales sont les plus fréquentes se situe entre début octobre et avril. Elle correspond à la saison hivernale en Arctique. Afin de pouvoir observer ces phénomènes météorologiques dans de bonnes conditions, il est conseillé de s’éloigner des grandes villes et des villages. En effet, mieux vaut se tenir à l’écart des zones habitées pour éviter la pollution lumineuse.

 

Parmi les spots parfaits pour voir les aurores boréales en Islande, vous pouvez vous rendre dans la région du Landmannalaugar. Sinon, il y a également les fjords de l’Ouest ou encore la plage de Vík í Mýrdal, au sud du glacier Mýrdalsjökull. Sans oublier la montagne de Kirkjufell, le lac Mývatn et la lagune glaciaire de Jökulsárlón. Autant d’adresses où vous aurez la possibilité de photographier ces merveilles de la nature.

 

Explorer les parcs nationaux et volcans

 

L’Islande recense une multitude de parcs nationaux, dont l’un des plus connus est celui de Snæfellsjökull. Ce parc doit son nom au glacier et au stratovolcan dominant son paysage. Il est localisé dans la partie ouest de l’île et de la péninsule de Snæfellsnes. Il a été créé en juin 2001 et est l’un des trois seuls parcs nationaux du pays. Cependant, il est l’un des plus appréciés des vacanciers, car il se trouve seulement à 2 h de route de Reykjavík, la capitale.

 

Cet espace naturel regorge de mille et une merveilles touristiques. Par exemple, vous avez le volcan et le glacier Snæfellsjökull, dont le sommet s’élève à environ 1 446 m d’altitude. Plusieurs sentiers de randonnée permettent d’atteindre son point culminant. À son sommet, vous pourrez bénéficier d’une vue panoramique sur les coulées de lave, la plaine côtière et les paysages aux alentours.

 

À préciser que l’ascension du Snæfellsjökull peut se faire en solo ou accompagné. Nous vous conseillons de faire appel aux services d’un guide. En plus de vous mener sur des sentiers offrant les meilleurs points de vue, ce professionnel peut vous fournir des informations instructives (géologie, biodiversité, etc.).

 

 

Vous avez désormais toutes les clés pour vous envoler vers l’île de Feu et de Glace. N’oubliez pas d’emporter votre appareil photo pour immortaliser les moments forts de votre séjour en Islande.

 

 

Continue Reading

Voyage

Aventure extraordinaire dans les profondeurs du Costa Rica

Published

on

By

Aventure extraordinaire dans les profondeurs du Costa Rica

Possédant d’immenses terres indomptées, le Costa Rica séduit les aventuriers en quête d’une nature authentique. Ses forêts intrigantes, ses parcs, ses plages et ses rivages majestueux séduiront les curieux. En choisissant le Costa Rica et ses terres vierges, l’émotion sera au rendez-vous pour une communion avec Mère Nature. Cette destination promet mille et une surprises pour ancrer un souvenir mémorable.

 

Préparez votre sac à dos pour un voyage unique au Costa Rica

Que vous soyez un amoureux de la nature ou à la recherche d’un itinéraire unique, le Costa Rica accueillera ses visiteurs avec enthousiasme. Du nord au sud, ce pays a tout pour plaire et dispose d’un large éventail de lieux à explorer. Avec sa politique de protection de l’environnement, le Costa Rica s’est efforcé de réserver le meilleur aux touristes. Sa verdure, ses jungles impénétrables font de cette nation une destination avérée pour ceux qui veulent communier avec un monde sauvage exubérant. Il suffit de choisir le chemin à l’avance pour préparer une expédition comme un grand aventurier. La sensation sera encore plus intense si le programme prévoit un détour par les côtes costariciennes. En effet, ce pays dispose d’un certain nombre de plages immaculées qui ne manqueront pas de séduire.

 

Quelques exemples de lieux à visiter au Costa Rica

Contrairement aux autres pays d’Amérique du Sud, le Costa Rica peut être classé parmi les petits pays. Cependant, la diversité inégalée de ses paysages en fait un lieu important pour être une destination de choix. Avec ses jungles verdoyantes, ses volcans brûlants et ses parcs, le Costa Rica attire chaque année une foule de voyageurs. Le parc Tenorio, par exemple, est un havre de splendeur qui offre une vue majestueuse sur le célèbre volcan Tenorio. A l’intérieur de ce parc, tout semble irréel pour une immersion totale avec la végétation locale. Chaque vue nous permet de constater que le Costa Rica est l’un des plus beaux pays du monde avec sa nature. Cette remarque se voit surtout lorsque l’envie se fait sentir d’escalader les parois de ce volcan éteint. La véritable magie de la promenade sera plus qu’intéressante lorsque le service d’un guide est inclus dans l’aventure.

 

Le plaisir de tomber amoureux d’une nature exceptionnelle au Costa Rica

Certes, la beauté du parc Torenio à elle seule peut être plus que suffisante pour combler les souhaits d’une promenade en pleine nature. Le Costa Rica ne se limite pas à un seul endroit. Il l’est notamment grâce à ses nombreux autres parcs et aires protégées qui jonchent ses étendues vierges. C’est par exemple le cas du parc Rincon de la Vieja, un lieu extraordinaire qui émerveille les plateaux de la chaîne de montagnes du Guanacaste. Il s’agit d’un parc national qui permet de contempler et même de visiter un volcan encore actif : le Rincon de la Vieja. Le sommet de ce dernier est l’un des coins à ne pas manquer pour profiter d’un panorama incroyable sur les environs. Il n’est pas rare que des agences organisent des visites de groupe pour visiter ce merveilleux parc. Les zones éclairées de ce lieu sont également propices à une petite pause pour un pique-nique.

 

Combiner détente et escapade, une idée tout à fait possible.

Avec ses espaces verts incomparables, le Costa Rica possède probablement tous les atouts pour rendre chaque moment unique. Pour une visite inopinée à Montezuma, entre autres, il est possible de se préparer à quelques moments de détente garantis. En effet, cette partie de la péninsule de Nicoya est connue pour ses lieux de détente. Ici, le yoga et le repos bien mérité dans un hamac sont particulièrement appréciés. Ceux qui aiment se détendre trouveront leur bonheur dans des lieux magiques comme Malpais ou la plage de Santa Teresa. D’autre part, ceux qui ne se lassent pas de la beauté de la nature auront aussi leur part d’émerveillement à Montezuma. En effet, l’endroit possède un parc protégé qui recèle d’incroyables trésors : les forêts vierges à l’ancienne qui font la réputation du Costa Rica.

 

Quelques nouveaux endroits pour terminer le voyage au Costa Rica autrement

Après avoir admiré la beauté du Costa Rica sur ses terres verdoyantes, le mieux est de rejoindre ses rivages. En effet, avec sa taille modeste, il suffit de quelques trajets à pied ou en voiture pour rejoindre la côte costaricienne. De là, il est possible de se préparer pour Isla del Caño, une île paradisiaque aux plages somptueuses et à la mer cristalline. On peut y pratiquer de nombreuses activités, comme la plongée, la pêche et la randonnée. De tous les itinéraires de ce pays, Isla Del Caño est parfait pour terminer en beauté le voyage au Costa Rica. Ce sera un beau souvenir à méditer lors de votre voyage de retour.

En cliquant ici, d’autres vacances pourraient être déjà planifiées avec des gestes de beauté, il suffit de choisir les bons moments ou un voyage pour les week-ends sur ce site, plusieurs endroits sont également disponibles.

Continue Reading

Copyright © 2022