Connect with us

Maison

Déménageur pas chers à Paris : où les trouver ?

Published

on

ou-trouver-Déménageur-pas-chers

Vous vivez dans la capitale et vous envisagez prochainement de changer d’adresse ? Trouver le bon déménageur pas cher n’est pas facile si vous n’avez pas en vos mains le bon carnet d’adresses. Cet article vous aide à le trouver en quelque temps un déménageur pas cher à Paris.

Le bouche à oreille

Rien ne vaut le bon vieux bouche à oreille pour trouver des bons professionnels du déménagement à un prix pas cher. Plusieurs entreprises vantent la qualité de leur service, mais la plupart sont assez chers. Vous avez forcément dans votre voisinage, vos relations de travail ou vos proches une personne ayant effectué un changement d’adresse à moindre coût.

Sur internet

Si vous entourage n’a pas su vous recommander l’entreprise de déménagement pas cher, vous avez encore plusieurs options. Sur internet, plusieurs professionnels vous proposent de régler votre problème à des prix très attractifs. Elles vous offrent toujours un devis gratuit, ce qui vous donne la possibilité de comparer leur offre et ainsi choisir la plus avantageuse. Pour avoir à payer encore moins, n’oubliez pas de sélectionner ce qui se trouve le plus près de chez vous. Vous pouvez aussi négocier un peu surtout si vous tombez pendant la période creuse. Si vous avez des difficultés à trouver la bonne adresse, on vous suggère ce lien qui effectue le déménagement en plein Paris à un coût raisonnable.

Sur les réseaux sociaux

La plupart des entreprises possèdent leur page Facebook que vous pouvez contacter en utilisant le mot-clé déménagement. Comme pour les sites internet, vous avez la possibilité de comparer les devis que vous proposent les différents professionnels.

Choisir la date idéale

Il n’est pas difficile de trouver un déménageur pas cher sur Paris, si vous avez choisi à l’avance la date. En général, la plupart des gens choisissent l’été comme saison pour changer de maison et le week-end comme jour de la semaine. Si vous tombez dans cette période, les entreprises sont débordées et les prix sont par conséquence plus élevés.

Pour savoir comment déménager à moindre coût suivez ce lien !

Optez pour la prestation économique

Les sociétés de déménageurs connaissent parfaitement vos problèmes et ont su adapter leur offre à votre porte monnaie. Beaucoup proposent des prestations destinés aux budgets serrés. Le service économique consiste à mettre à votre disposition un véhicule et un chauffeur et le reste, c’est à vous de jouer. Vous pouvez vous faire aider par quelques amis, mais prenez quelques précautions afin d’éviter de vous blesser.

Voici ce que proposent en moyenne les devis des agences de déménagement :

  • Pour le service de chargement de transport et de déchargement de vos affaires, les entreprises vous facturent en générale entre 500 et 1 000 euros. Il s’agit du strict minimum,
  • 150-300 euros pour l’emballage des objets fragile et des meubles
  • 100-150 euros pour l’assistance dans l’emballage dans des plastiques et des cartons de vos biens.
  • 200-400 euros pour le démontage et le remontage des meubles
  • 200-400 euros pour un simple service de nettoyage de votre nouvelle maison
  • 50-75 euros pour le stockage de vos affaires dans un entrepôt pendant une durée d’un mois.

Vous pouvez dépenser jusqu’à 2 000 euros ou même plus si vous choisissez la prestation complète ce qui est largement supérieure à la formule économique.Vous pouvez effectuer les services que vous proposent les entreprises à condition d’y consacrer du temps.

Choisir les déménagements en groupe

Les déménagements en groupe sont faciles à trouver tout en étant très économique. Vous avez la possibilité d’économiser jusqu’à 50 % par rapport à une formule normale. Le seul petit inconvénient est que vous n’avez pas la possibilité de choisir la date de votre changement d’adresse. Découvrez ici comment trouver un déménageur pas cher pour un déménagement  étudiant !

Continue Reading

Maison

Conseils pour avoir une maison ordonnée et en très bon état

Published

on

By

maison ordonnée

Qui n’aimerait pas vivre dans une maison propre, ordonnée et en très bon état ? C’est sans nul doute le rêve de beaucoup de gens. Pour ce faire, il est primordial de se lancer dans des travaux de rénovation s’il le faut. Puis, adopter les bonnes habitudes pour garder sa maison en ordre est de mise. Nous savons tous que faire le ménage est une tâche rébarbative. Si vous n’avez plus de temps et de l’énergie à perdre à l’éternel recommencement du ménage, veuillez prendre les bonnes habitudes au quotidien. Certes, ce n’est pas facile, surtout avec les enfants, mais ce n’est pas non plus impossible. Ci-après quelques conseils pour vous aider à garder une maison propre et en très bon état.

(suite…)

Continue Reading

Maison

Comment vider un appartement suite à un décès ?

Published

on

By

vider un appartement suite à un décès

Un décès n’est pas toujours une situation à quoi on a pu se préparer. Il s’agit d’un événement très difficile que chaque personne est obligé de faire face. Mais pas que, il faut encore penser à vider l’appartement du défunt. Pour vous aider dans cet événement, vous pouvez toujours confier la tâche à un professionnel. Sinon, voici quelques conseils pour vous aider dans cette démarche.

Les directives prévues par la loi en cas de décès

Bien que la perte d’un être cher soit une épreuve difficile. Il est encore plus difficile de s’occuper de tout son bien suite à ce tragique événement. Cette étape nous force à revoir des souvenirs qui bouleversent tous nos sentiments. D’après la loi, un inventaire doit être réalisé dans les cas suivant : si l’un des héritiers est mineur, sous tutelle ou absent. Même si la vente n’est pas envisageable, l’inventaire doit avoir lieu. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici. Suite à cet acte, vous aurez la liste et la valeur de tous les biens que ce soit les meubles ou les objets décoratifs. Beaucoup de litige entre héritier ont été résolus grâce à cette action.

Faire un tri pour faciliter le travail

La première étape consiste à faire un tri entre les affaires que vous souhaitez conserver et ceux dont vous voudrez vous débarrasser. On commence le plus souvent par trier les petits objets. On distingue les habits, les chaussures, les accessoires. En termes de décoration on retrouve les objets culturels. Par la suite on s’occupe des courriers importants. Il vous faudra être vigilant pour repérer ceux qui doivent être encore prise en compte et ceux qui sont déjà dépasser. Ensuite il faudra traiter les objets du quotidiens et les produits de consommation. Les souvenirs sont les plus difficiles à trier car on a envie de tous les conserver. On continue sur les meubles plus grands qui sont rarement garder car ils occupent une place importante. Malgré le manque et le vide laissé par l’être cher qu’on a perdu, on ne peut pas tout garder.

Lire plus ici : refus de succession, que faire des meubles ?

Vider un appartement suite à un décès : les erreurs à éviter

Comme mentionné précédemment, on ne peut faire l’impasse sur l’inventaire obligatoire en particulier si l’héritier est mineur. Les droits de successions peuvent devenir considérables si on ne fait pas un bon inventaire. En cas de dette accumulé par le défunt, on ne peut pas vendre tout ses biens avant la visite officielle du notaire. Il faut également noter que toute tentative de s’arroger incognito d’un part d’héritage est passible d’être qualifiée de recel successoral. Le responsable de l’acte peut subir les lourdes conséquences dont la perte sur les biens dissimulés, s’acquitter des dommages et intérêts et le remboursement des frais de procédure.Un objet valeureux doit être estimé à sa juste valeur pour votre bien. Les brocanteurs profitent de la détresse de ses clients pour racheter à prix minimes des objets qui valent des fortunes..

A qui s’adresser pour vider l’appartement suite à un décès ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous une fois que le tri a été effectué. Pour les objets de valeurs, la bonne solution reste les ventes aux enchères. Les connaisseurs n’hésitent pas à dépenser des sommes considérables face à un bel objet. Pour les meubles et objets encombrants, vous pouvez les envoyer dans un dépôt-vente. Le commerçant se chargera de vendre vos objets en prenant une commission entre 20 0 30 %. Vous pouvez réaliser une vide-maison. Il possède des avantages intéressants : vous ne faites aucun déplacement. Il faut toutefois prendre soin de respecter les étapes administratives. Découvrez dans cet article comment organiser son premier emménagement !

Continue Reading

Maison

Les plantes vertes dans la maison

Published

on

By

Les plantes dans la maison sont devenues un élément du décor presque indispensable : elles apportent une note de fraîcheur et souvent d’exotisme. Elles permettent aux citadins de mieux supporter le manque de verdure des villes d’aujourd’hui et, même à la campagne, l’hiver, elles font oublier le triste état de la nature à l’extérieur. 

La mode est aujourd’hui aux véritables jardins intérieurs

Vous grouperez vos plantes, cela fait meilleur effet que quelques pots disposés parcimonieusement, et c’est en même temps plus utile : il se crée un micro-climat bénéfique à chaque plante. Et vous protéger votre maison des regards indiscrets

Vous tiendrez compte de la taille de vos pièces pour le choix des végétaux.Si votre appartement est peu spacieux, évitez les plantes gigantesques. 

Les plantes ont besoin d’un minimum d’entretien : vous apprendrez à les soigner. Les conseils donnés sont valables aussi bien pour les plantes d’intérieur que pour celles de balcon et, dès le printemps venu, vous prolongerez votre jardin d’intérieur par une fenêtre fleurie. 

Quel bonheur de cultiver son propre basilic, cette plante à de nombreuses propriétés interessantes.

LE MATÉRIEL NÉCESSAIRE 

ll est peu important mais indispensable : 

  • des gants de caoutchouc, pour protéger les mains; 
  • des pots de différentes tailles : 
  • un petit sécateur ou des ciseaux, pour couper les tiges; 
  • un arrosoir à long bec; 
  • des attaches pour les plantes grimpantes; 
  • une petite éponge ; 
  • une bombe insecticide ; 
  • des engrais; 
  • un petit vaporisateur à main pour rafraîchir les feuilles: 
  • une petite griffe (une fourchette peut faire l’affaire), pour gratter la surface de la terre qui finit par se tasser, empêchant ainsi les racines de respirer. 

 

LES RÉCIPIENTS 

 

A côté du traditionnel pot de terre cuite, qui a ses fidèles, les bacs à réserve d’eau ont pris une place de plus en plus importante, ils sont très commodes et présentent en outre l’avantage d’exister dans de grandes tailles : on peut y réunir plusieurs plantes et constituer un véritable jardin. Il existe également d’ autres récipients, apprenez à connaître leurs avantages. 

La terre cuite

Elle est poreuse à l’air et à l’eau etles racines s’y plaisent Si des taches blanches apparassent sur les parois extérieures, nettoyez-les avec de l’eau et du savon noir. C’est un récipient classique mais qui a besoin d’être dissimulé : utilisez des cache pots de vannerie ou de faïences par exemple.

Les poteries vernissées 

Elles présentent l’inconvénient de ne laisser passer ni l’air, ni l’eau : les arrosages y seront donc moins fréquents que dans les pots de terre cuite. 

Le plastique

Il empêche l’évaporation de l’eau et présente donc les mêmes inconvénients que les poteries vernissées. Comptez seulement un tiers de la quantité d’eau nécessaire à l’arrosage d’une plante logée dans un pot de terre cuite. 

Les bacs à réserve d’eau

Ils coûtent cher mais sont pratiquement indispensables si vous vous absentez souvent. Ils ont l’avantage de pourvoir aux besoins hydriques de la plante pendant quinze jours environ. A l’achat, veillez à leur bonne qualité pour être sûr d’obtenir le service que vous êtes en droit d’attendre. C’est en principe une mèche qui amène l’eau contenue dans une réserve sous le bac jusqu’au niveau des racines. Ces bacs existent en plastique de différentes couleurs : on les trouve en de nombreuses tailles et sous plusieurs formes : ronde, carrée ou rectangulaire pour des jardinières de balcon. Certains sont équipés de roulettes pour un déplacement plus commode. 

LA TERRE 

Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. Vous trouverez dans le commerce des mélanges tout prêts qui simplifieront votre tâche. Si vous préférez faire votre mélange vous-même, mettez, en quantités égales, de la «terre franche » (terre de jardin), du terreau de feuilles, du sable de rivière, de la tourbe. Cette préparation convient à la majorité des plantes. 

Les plantes grasses et les cactus ont besoin de sable mêlé à un peu de tourbe, les azalées et les rhododendrons n’aiment que la terre de bruyère. Lorsque vous composerez des jardinières en associant plusieurs plantes, veillez à ne mettre que celles qui ont les mêmes besoins. 

L’ARROSAGE 

L’eau d’arrosage devra toujours être à température ambiante, légèrement tiède : au besoin, ajoutez un peu d’eau chaude. Servez-vous d’un arrosoir à long bec ; évitez de mouiller les feuilles, elles n’aiment pas cela et le prouveront avec l’apparition de taches noires. Certaines plantes n’apprécient guère l’eau calcaire du robinet (azalées, hortensias), arrosez-les avec de l’eau adoucie (eau de pluie, eau de source). 

Les plantes souffrent autant d’un excès que d’un manque d’arrosage. Un arrosage trop abondant ou trop fréquent asphyxie les radicelles puis les racines. Le manque d’eau déshydrate la plante, n’attendez donc pas que la terre se décolle du pot : si cela arrivait, plongez le pot dans un seau d’eau pour une réhydratation rapide jusqu’à ce que les bulles cessent d’apparaître à la surface (vous pouvez arroser de cette manière les plantes arbustives bien drainées). 

Ne laissez jamais d’eau stagner à la base du pot, sauf lorsque ce mode d’arrosage est recommandé. Dans ce cas, remplissez toujours la soucoupe de gravillons sur lesquels vous installerez votre pot. Si vous le pouvez, par temps de pluie fine et à condition qu’il n’y ait pas un trop grand écart de température entre votre appartement et l’extérieur, sortez vos plantes, elles apprécieront ce micro arrosage naturel. 

LA LUMIÈRE 

Bien que certaines plantes aiment la pénombre, la clarté leur est indispensable pour vivre. Elles se plaisent devant les fenêtres, mais ne supportent pas les rayons du soleil qui brûlent les feuilles ; aussi, tamisez la lumière solaire en plaçant vos plantes derrière un voilage. Vous pouvez compenser le manque de luminosité par un éclairage artificiel : les tubes fluorescents conviennent car ils ne dégagent pas de chaleur. 

Lorsqu’une plante a trouvé sa place, ne la dérangez plus

Pour assurer à vos plantes un total épanouissement, n’oubliez pas de les tourner régulièrement vers la lumière. Et ainsi faire profiter toutes les feuilles de l’ensoleillement.

Lisez cet article.

Comment bien choisir son porte-vélos ? ici

Continue Reading

Copyright © 2022